Recherche
Partager
Langues
18.04 . Madame et ses laboratoires
Helena Rubinstein a toujours eu à cœur d’identifier les attentes des femmes dans le domaine de la beauté. En étant au plus près de leurs besoins, Madame a pu élaborer les soins elle-même, dans ce qu’elle appelait ses « cuisines ».
 
UN APPRENTISSAGE REMARQUABLE
 
C’est en Australie que Madame apprend à décomposer les différents éléments qui constituent un soin. Stimulée par l’idée d’aider les femmes dans leur quête de beauté, cette visionnaire apprend à reproduire la crème que sa mère lui envoie de Pologne. Une fois la « formule magique » recréée dans une pharmacie de Sandford, Helena Rubinstein se plait à élaborer une texture onctueuse. Elle devient son propre cobaye et teste sur son visage, avant de se coucher, les mélanges qu’elle a elle-même travaillés. Rapidement, cette pionnière de la cosmétique propose ses petits pots dans les marchés et officines de pharmaciens. Le succès va croissant et ces premiers soins se voient rapidement convoités pas toutes les femmes.
 
LA "CUISINE", COULISSE DE LA CRÉATION
 
Dès l’ouverture de son salon à Melbourne, le succès des soins Helena Rubinstein est immédiat. Toute la journée, elle s’occupe seule de la clientèle et tôt le matin, avant l’ouverture du salon, elle prépare ses mixtures dans ce qu’elle qualifie de « sa cuisine ». En 1932, plus de 30 années après l’ouverture de son premier salon, Madame déclare « il n’y a pas de plus grand bonheur que de travailler dans ma cuisine ».  Son succès ne l’empêchera jamais d’étudier inlassablement de nouvelles compositions dans ces cuisines, qui, avec le succès, se transformeront en usines.
 
LA SCIENCE AU SERVICE DE LA BEAUTÉ
 
Afin de se perfectionner sans l’art de composer les soins, Helena Rubinstein part voyager en Europe. À Paris, elle apprend les principes et mécanismes fondamentaux de la dermatologie. Grâce à de tels apprentissages, elle conçoit la classification des peaux en différents types. Elle devient une professionnelle de la régénération des tissus, du raffermissement et du retardement de l’apparition des rides.
 
De ses voyages, elle revient avec des idées fortes afin d’augmenter l’efficacité de ses produits. Ses futures clientes bénéficieront rapidement de ses connaissances, mises en œuvre dans ses laboratoires par Madame elle-même.
 
labobis613333
Articles Récents
PATRIMOINE
22.07  Les plus belles tenues de Madame dans les ...
Focus sur
21.07  Secret de beauté des Sud-Américaines : ...
Focus sur
Beauty Class
18.07  Mon vanity pour mes vacances à la mer
Rendez-vous HR
16.07  Sélection shopping : ma valise pour l'été
Articles associés
PATRIMOINE
28.04  Quand l’Art Déco inspira Madame
PATRIMOINE
22.07  Les plus belles tenues de Madame dans les ...

Prévenez moi de tous les nouveaux commentaires par email.
Prévenez moi de tous les nouveaux articles par email.
Veuillez saisir les champs obligatoires
Restez Connecté
X
Inscription par e-mail
Inscrivez-vous
Vous êtes bien inscrit à la newsletter.